ELCS - Elus Locaux Contre le Sida


VIH/Sida : définition et mode de transmission

Rédigé le Mardi 22 Janvier 2008 à 13:13 | Lu 56205 fois


VIH/Sida : définition, modes de transmission te chiffres de l’épidémie
Le Sida ?


Le Sida ?

Le sigle VIH désigne le virus de l'immunodéficience humaine. L'infection par le VIH est causée par le virus qui s'attaque au système immunitaire.

Le système immunitaire a comme fonction de défendre l'organisme contre les infections, et sa destruction graduelle fait que le corps devient plus vulnérable aux infections.

Des maladies graves dues à des microbes peuvent alors se développer. On appelle ces maladies « maladies opportunistes », parce qu'elles profitent de la disparition de l';immunité pour se développer.

Lorsqu'une personne a une ou plusieurs maladies de ce type, on dit alors qu'elle a le sida (Syndrome d'Immuno Déficience Acquise). Concrètement, le VIH met en général plusieurs années avant de détruire les défenses immunitaires. Les traitements actuels ont pour but de soigner le sida chez ceux qui l'ont déjà, mais aussi d'empêcher que l'infection par le VIH évolue vers le sida.
 
VIH/Sida : définition et mode de transmission

Comment le VIH ne se transmet-il pas ?

Le virus ne se transmet pas par le biais de la salive, de la transpiration ou des larmes. C'est pourquoi il n'y a aucun danger de contamination au VIH en cas de :

-serrement de mains, accolades, caresses ou baiser
-toux ou éternuements
-utilisation de la même assiette, verre ou couverts
-utilisation de toilettes
-piqûres par des moustiques ou d’autres insectes
-collaboration et cohabitation avec des personnes ayant le VIH/sida


Comment le VIH peut il se transmettre ?


-Transmission par relations sexuelles

C'est le mode de contamination le plus fréquent lorsque les rapports sont non protégés et que l'un des deux partenaires est porteur du VIH.
Une personne qui souffre d'une IST (infection sexuellement transmissible) est beaucoup plus vulnérable à une contamination par le VIH.

-Transmission par le sang

Le sang contient une forte concentration de virus. Après l'affaire du sang contaminé, des mesures préventives ont été prises pour s'assurer de la qualité des dons de sang récoltés.

Les usagers de drogue par intraveineuse ont été particulièrement concernés par ce mode de transmission: le partage d'aiguilles, de seringues et d'autre matériel pour la consommation de drogues, comporte de forts risques de transmission du VIH, mais aussi de l'hépatite B et C.

-Transmission mère-enfant

Les femmes séropositives peuvent transmettre le VIH à leur bébé pendant la grossesse, au cours de l'accouchement et de l'allaitement. En l'absence de traitement, environ 25% des femmes porteuses du virus transmettent l'infection à leur enfant. Grâce aux traitements actuels, le risque de contamination de la mère à l'enfant est réduit de façon conséquente : on évalue ce risque à 2% en France.
VIH/Sida : définition et mode de transmission

--------------------------------------------------------------------------------
Les chiffres du VIH/sida
--------------------------------------------------------------------------------


Les chiffres du VIH/sida dans le monde (ONUSIDA)
--------------------------------------------------------------------------------

Personnes vivant avec le VIH en 2010

Total : 34 millions (dont 22,9 millions en Afrique sub-saharienne)
Adultes : 30,1 millions
Femmes : 16,8 millions
Enfants de moins de 15 ans : 3,4 millions



Nouveaux cas d’infection à VIH en 2010

Total : 2,7 millions (dont 1,9 millions en Afrique sub-saharienne)
7000 par jour en 2010 / 97% des nouvelles infections dans les pays à revenu faible ou intermédiaire
Adultes : 2,3 millions
Enfants de moins de 15 ans : 330.000

Décès dus au sida en 2009

Total : 1,8 million (dont 1,2 millions en Afrique sub-saharienne)
Adultes : 1,5 million
Enfants de moins de 15 ans : 250.000

5,2 millions de personnes séropositives ont accès aux traitements (700.000 en 2004)
10 millions de personnes ont besoin d’un traitement mais n’y ont pas accès.

Depuis le début de l’épidémie, plus de 60 millions de personnes ont été contaminées et près de 30 millions sont décédées à cause du virus.

Les chiffres du VIH/sida en France (INVS)
--------------------------------------------------------------------------------

150.000 personnes sont séropositives. 50.000 ignorent leur staut sérologique

Personnes découvrant leur séropositivité

6 250 découvertes de séropositivité

- 68% sont des hommes
- 32 % sont des femmes

- 52% sont de nationalité française
- 48% sont de nationalité étrangère

- 57% ont été contaminées par rapports hétérosexuels
- 40% par rapports homosexuels
- 1% par usage de drogues injectables
- 2% autres

Âge moyen au diagnostic d’infection à VIH : 37,9 ans

Près d’un tiers (30%) découvrent sa séropositivité à un stade avancé de l’immunodépression.

Personnes ayant développées un sida

Environ 1 510 personnes ont développé un sida en 2008.

Au 31 décembre 2010, le nombre total de personnes ayant développé un sida est estimé à environ 84 500 depuis le début de l’épidémie en France. Parmi celles-ci, on estime à 37 300 le nombre de personnes vivantes fin 2010
 
VIH/Sida : définition et mode de transmission

Discriminations liées au VIH (source : enquête Sida Info Droit 2005)

57,3% des personnes séropositives estiment avoir été discriminées dans leur vie privée ou professionnelle du fait de leur séropositivité
Dans la sphère privée, 63,3% des personnes ont été victimes de discriminations et de rejet de la part d'un(e) partenaire sexuel(le), d'un(e) conjoint(e) ou ex-conjoint(e), d'un(e) ami(e) ou d'un membre de leur famille.
50,4% des séropositifs ne révèlent pas leur statut sérologique à un ami par peur

TauxVIHsida2006.pdf TauxVIHsida2006.pdf  (95.18 Ko)


INVS, 23 novembre 2015
 
Le nombre de découvertes de séropositivité à VIH est estimé à près de 6 600 en 2014 ; ce nombre est stable depuis 2007. Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) et les hétérosexuels nés à l’étranger (dont les ¾ sont nés dans un pays d’Afrique subsaharienne) restent les deux groupes les plus touchés et représentent respectivement 42% et 39% des découvertes en 2014. Les hétérosexuels nés en France et les usagers de drogue représentent respectivement 17% et 1%.
 
La seule tendance significative depuis 2011 est observée chez les HSH, chez lesquels le nombre de nouveaux diagnostics d’infection à VIH continue d’augmenter. Ils sont près de 2 800 à avoir découvert leur séropositivité en 2014.
 
La tendance à une plus grande précocité des diagnostics sur les années récentes ne se poursuit pas en 2014, dans un contexte où l’activité globale de dépistage du VIH est stable depuis 2011 (5,3 millions de sérologies réalisées en 2014).
 
Le nombre de tests rapides d’orientation diagnostique (TROD), réalisés dans le cadre d’actions de « dépistage communautaire » depuis fin 2011, a augmenté progressivement mais reste marginal par rapport à l’activité de dépistage en laboratoire. Ces actions ont bénéficié, au départ, essentiellement à la population HSH, mais ont depuis touché des publics plus diversifiés. Parmi 61 600 TROD réalisés en 2014, 30% l’ont été chez des HSH, 28% chez des migrants et 36% chez des personnes n’appartenant pas aux populations les plus exposées.
 
Les estimations d’incidence montrent que le nombre annuel de contaminations par le VIH est toujours très élevé chez les HSH (3 800 en 2012) et supérieur à celui des découvertes de séropositivité dans ce groupe, ce qui tend à montrer que leur recours au dépistage est insuffisant. L’incidence globale chez les HSH ne diminue pas sur les années récentes et augmente même chez les plus jeunes. Parallèlement, la progression des autres IST (syphilis récentes, infections à gonocoques, et lymphogranulomatoses vénériennes-LGV-) se poursuit chez les HSH. Même si le préservatif est le seul moyen de prévention protégeant à la fois du VIH et des autres IST, il est indispensable de mobiliser l’ensemble des outils de prévention pour cette population, dans une logique de prévention combinée.


Elus Contre le Sida : .@JeanLucRomero interviendra à la conférence internationale "ÉGALITÉ ET LÉGALITÉ à #Montréal (#Canada) #FierteMTL… https://t.co/LlsLDbA9ZS
Elus Contre le Sida : RT @SurVivant_Livre: 🔴Lire cet été #SurVivantLeLivre 📚 de @JeanLucRomero pour connaître la terrible histoire du #sida et comment on peut le…
Elus Contre le Sida : ELCS Infos | Le président d'ELCS à la internationale Liberté et Légalité à Montréal: Le... https://t.co/NewcgDeWVL https://t.co/PwpkDWITRv
Elus Contre le Sida : Twitter et les faux comptes ... 😅. Mais n'hésitez à nous soutenir dès maintenant, pour de vrai.... https://t.co/YY6woYIYXa
Guide 2013
Guide 2013
Photo%201789.jpg
st jlr rbn mhm.jpg
Conférence de presse du 29 juillet 2008
Réunion à Lille, le 12 janvier 2009
Tribune
Tribune EG 2006
Jean-Luc ROMERO
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31