ELCS - Elus Locaux Contre le Sida

Billet #2 - AIDS 2014 du Président : Rencontre...

Rédigé le Mercredi 23 Juillet 2014 à 08:52 | Lu 262 fois



Inauguration du Stand France, le lundi 21 juillet 2014

Le stand France à l'honneur.

 

L'ensemble des acteurs francophones était réuni ce jour pour l’inauguration du stand France, situé juste à côté de celui de l'ONUSIDA. Bien sûr, nous étions un peu moins que d'habitude, la distance ne permettant pas à tous les associations de venir, ce qui rend le caractère « ouvert » du stand  essentiel. Cela été souligné par l'ensemble des personnes qui ont pris la parole en ouverture : l'ambassadeur français chargé du sida,  l'ambassadeur français en Australie, le directeur général de la santé, le directeur de l'ANRS et bien sûr par moi-même également. Rassurez-vous, nous n'avons pas parlé dix minutes chacun, le vin et les plateaux de fromage nous attendaient !

 

Je vous le disais, l'ensemble des intervenants a insisté sur le caractère ouvert du stand : un stand inter-associatif et inter-institutionnel. C'est une spécificité de la France, contrairement à bon nombre d'Etats, d'avoir un stand réunissant aussi bien une trentaine d'associations qu'une dizaine d'institutions. C'est vraiment une spécificité à conserver tant elle démontre la richesse de la réponse de la France à cette épidémie en termes de prévention, de communication, de recherche, de soutien. Tant que je serai président du Crips, association qui coordonne le stand France, je peux vous affirmer que ce sera toujours le cas ! Le côté « parole unique d'Etat » m'a toujours dérangé, c'est dans la diversité que l'on trouve la vérité. Et puis, ce stand, c'est aussi l'expression de la notion d'égalité : mettre sur le même plan, même si les moyens sont différents par exemple l'INPES et ELCS, a un vrai sens ; c'est la reconnaissance de l'importance de chacun dans ce combat pour la vie, l'égalité et la dignité, c'est la reconnaissance du caractère pluriel et complémentaire de la réponse, une réponse innovante et évolutive en fonction des contextes.

 

Bien entendu, je ne peux finir ce billet sans évoquer l'absence de ministres et plus largement d'élus pour cette 20e Conférence internationale sur le VIH/sida. C'est réellement dommage et dommageable ! A Washington, dans un message vidéo en ouverture de conférence, François Hollande annonçait l'installation de la taxe sur les transactions financières et deux ministres étaient présentes (Marisol Touraine et Geneviève Fioraso). A Melbourne, ni message vidéo, ni présence ministériel... Espérons que cela soit lié à la distance plutôt qu'à un possible désengagement ou désintérêt...  Rappelons-nous que plus que jamais, le sida se soigne aussi par la politique !

 

 Jean-Luc Romero-Michel 
Président d'ELCS

Billet #2 - AIDS 2014 du Président : Rencontre...

Entretien avec l’ambassadeur français chargé de la lutte contre le sida

Billet #2 - AIDS 2014 du Président : Rencontre...

Les éléctions | Aids-sida-discriminations | Gratuité du préservatif | News de l'association | L'actu du VIH/SIDA | Hépatites C | Les autres infos | La Vaccination


L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31