ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Communiqué de presse du 18 mars 2009

Mercredi 18 Mars 2009

Communiqué de presse du 18 mars 2009

Déclarations du Pape sur le sida :

Un message de mort adressé aux Africains !

« Tu ne tueras point …
Un commandement qui ne s’applique visiblement pas au Pape ! »




Benoît XVI a décidé de placer l’année 2009 sous le signe de l’Afrique. Bien triste nouvelle pour ce continent au regard des déclarations dramatiques du Pape prononcées hier, à l’occasion de son 1er voyage officiel sur le sol africain.

Benoît XVI a affirmé hier que le problème du sida en Afrique ne "peut pas être réglé" par la "distribution de préservatifs". Il a ajouté : "au contraire, cela accroît le problème".

Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida, se dit totalement scandalisé et sidéré par les déclarations du Pape. Faudrait-il rappeler au Pape que l’Afrique subsaharienne reste la région la plus durement touchée par le VIH, et représente 67% du total des personnes vivant avec le VIH et 72% des décès dus au sida en 2007 ? Faudrait-il rappeler à Benoît XVI que l’espérance de vie au Swaziland n’est que de 32 ans ? Faudrait-il lui rappeler que le seul vaccin disponible reste aujourd’hui le préservatif ?

Le Pape tient un rôle majeur pour les catholiques du monde entier, sa parole est écoutée et respectée. Par ses déclarations en tant que chef spirituel des catholiques, Benoît XVI met à mal le travail des associations de lutte contre le sida et condamne à mort bien des africains.

Ce discours est inacceptable et irresponsable. Même s’il est évident que le Pape doit mettre la religion avant tout, c’est la vie qui doit primer sur toute autre considération idéologique. Le message qu’il apporte sur le sol africain n’est qu’un message de mort …

Communiqué de presse du 18 mars 2009