ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Communiqué de presse du 18 novembre 2009 : 15èmes Etats Généraux des Elus Locaux Contre le Sida

Jeudi 18 Novembre 2010

Communiqué de presse du 18 novembre 2009 : 15èmes Etats Généraux des Elus Locaux Contre le Sida
Communiqué de presse du 18 novembre 2009

Quinzièmes Etats généraux des Elus Locaux Contre le Sida
le 19 novembre 2010 au Sénat

300 élus pour l’expérimentation
de salles de consommation à moindre risque en France



Alors que le nouveau plan de lutte contre le VIH/sida et les IST a été dévoilé il y a quelques jours, l’association Elus Locaux Contre le Sida, présidée par Jean-Luc Romero organise ses quinzièmes Etats généraux le 19 novembre 2010 au Sénat.

De nombreuses personnalités interviendront lors de ce colloque : Marie-George Buffet, députée de Seine-Saint-Denis, Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d’Ile-de-France, Jean-Marie Le Guen, député de Paris, adjoint au maire de Paris, Alain Lhostis, conseiller de Paris, Willy Rozenbaum, président du Conseil national du sida….

Ce colloque permettra également d’évoquer le succès de l’initiative d’Elus Locaux Contre le Sida sur la nécessaire innovation en matière de réduction des risques en direction des usagers de drogues.

ELCS a lancé récemment l’Appel des élus favorables à l’expérimentation des salles de consommation à moindre risque. Plusieurs centaines d’élus de tous bords ont signé ce document. Parmi les signataires, on peut citer Michel HEINRICH, député-maire d’Epinal (UMP), Jean-Luc BENNAHMIAS, député européen (MODEM), Benoît HAMON, porte parole du Parti socialiste, Cécile DUFLOT, secrétaire nationale d’Europe écologie, Dominique VOYNET, sénatrice de Seine-Saint-Denis (Europe écologie), Marie-George BUFFET, présidente du groupe d’études sida à l’Assemblée nationale (Parti communiste), Bertrand DELANOE, maire de Paris, Anne HIDALGO, premier adjointe au maire de Paris, Jack LANG, député du Nord pas de Calais (PS)…


Si ces élus ont signé cet appel demandant l’expérimentation des salles de consommation à moindre risque en France, c’est qu’elles sont conscientes de l’urgence à agir, dans le seul souci de la santé et de la sécurité publique.

ELCS compte bien relayer, de façon déterminé, la volonté de ces élus auprès des pouvoirs publics. Ces Etats généraux constituent la première étape de cette mobilisation !