ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Communiqué de presse du 26 mars 2010

Samedi 27 Mars 2010

Communiqué de presse du 26 mars 2010
Alors que débute le Sidaction, Jean-Luc Romero réclame une prise de position officielle de la France sur la liberté de circulation des personnes séropositives.

Le silence serait une injure pour les 33 millions de personnes touchées par
le VIH/sida dans le monde !



Alors que débute le Sidaction, manifestation essentielle pour permettre aux associations et aux chercheurs d’avancer dans ce combat pour la vie,

Jean-Luc Romero, président d'Elus Locaux Contre le Sida, réclame une prise de position urgente de la part du gouvernement français sur les restrictions à la liberté de circulation et d’établissement des personnes séropositives dans le monde.

En effet, alors que l’on ne peut que se féliciter de la fin de l'interdiction d’entrée des séropositifs - enfin concrétisée - sur le territoire des Etats-Unis et des engagements de la Chine sur ce sujet, l'Europe et le gouvernement français font preuve d’un silence assourdissant sur un sujet auquel ils sont pourtant confrontés directement : il faut bien savoir que ce sont près de 17 des 53 pays constituant la région Europe de l'OMS qui pratiquent des restrictions à l'entrée ou au séjour sur leur
territoire des personnes séropositives!

Les droits de l’homme ne sont pas une notion théorique qui se nourrirait de discours ronflants. Dans ce combat pour l’égalité et la dignité, Jean-Luc Romero demande au gouvernement français des actes et donc une prise de position officielle. Alors que tous les acteurs de santé, les médias et l’ensemble de nos concitoyens sont mobilisés pour ce week-end dédié à la lutte contre le sida, le silence du gouvernement français serait une injure pour les 33 millions de personnes touchées par le VIH/sida dans le monde !

ELCS