ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Communiqué de presse du 30 septembre 2008

Mardi 30 Septembre 2008

Communiqué de presse du 30 septembre 2008

Séropositifs : enfin les bienvenus aux Etats-Unis ?
Rien n’est moins sûr !!!



Il y a plusieurs semaines, Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida, s’était dit très satisfait de la décision de George W. Bush, datant du 30 juillet dernier, de mettre fin à l’interdiction d’entrée sur le territoire des Etats-Unis pour les personnes touchées par le VIH/sida, interdiction qui datait de plus de 15 ans.

Aujourd’hui, force est de constater que même si, hier, le département de la sécurité intérieure a confirmé que les services de l’immigration pourront délivrer des visas temporaires aux personnes séropositives remplissant tous les critères normaux d'admission sur le sol américain, bien trop de questions restent encore en suspens :

Principalement, trois questions se posent :

Premièrement, dans quel délai la fin de cette interdiction sera réellement appliquée ? En effet, les services de l’immigration l’ont dit, la levée de cette interdiction doit encore franchir une dernière étape: l'autorisation du département de la santé ….

Deuxièmement, quid de l’installation effective des personnes séropositives sur le sol américain pour étudier ou travailler ? Il ne semble pas que les visas « long séjour » soient concernés par le changement de législation.

Enfin, alors que selon le département de la sécurité intérieure, les visas délivrés sous la nouvelle réglementation devront répondre à certains critères pour assurer que les activités des personnes séropositives pendant leurs séjours aux Etats-Unis ne présentent pas de risque pour la santé publique, ne pourrait-on pas assister à l’émergence d’une discrimination liée au pays d’origine du voyageur - notamment d’Afrique sub-saharienne ? - au vue du flou entourant la définition de ces critères ?

Le président Bush a fait naître un réel sentiment d’espoir pour les 33 millions de malades à travers le monde. Il serait totalement indigne que cet espoir soit déçu. C’est pour cela qu’ELCS entend bien obtenir des réponses rapides aux questions encore en suspens et continuer le combat pour que la moitié des pays du monde reviennent enfin sur les discriminations qu’ils appliquent à l’encontre des personnes séropositives.