ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Communiqué de presse du 9 décembre 2008

Mardi 9 Décembre 2008

Communiqué de presse du 9 décembre 2008
Suite à la fermeture du service des maladies infectieuses de Saint-Joseph,
Jean-Luc Romero, président d’ELCS, appelle Roselyne Bachelot et Jean-Marie Le Guen à défendre une organisation hospitalière respectueuse
des droits des malades et efficace en termes de prise en charge et s’inquiète des rumeurs de fermeture de la plupart des services VIH à Paris


Le président d'Elus Locaux Contre le Sida, Jean-Luc Romero, a écrit à Roselyne Bachelot, ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative et à Jean-Marie Le Guen, adjoint à la santé de Paris et président suppléant de l’AP-HP, pour leur faire part de sa vive inquiétude suite à la fermeture du service des maladies infectieuses de l’Hôpital Saint-Joseph (Paris 15ème).

Cette fermeture est liée, ce que ne nie pas le directeur de Saint-Joseph, à des impératifs de rentabilité liés à la mise en place de la tarification à l’activité. Avec cette loi, la personne séropositive n’est plus rentable et c’est donc toute la prise en charge du malade atteint du sida qui se trouve mise à mal !

Jean-Luc Romero se déclare extrêmement inquiet des rumeurs « selon lesquelles sur 13 services de prise en charge du VIH à Paris, il n’en resterait que 4…. Si cette rumeur devait se concrétiser, cela porterait un coup très dur à une prise en charge efficace des malades !

Il appelle donc Roselyne Bachelot et Jean-Marie Le Guen, dont on connaît leur préoccupation déterminé dans la lutte contre le sida, à « défendre une organisation hospitalière respectueuse des droits des malades et efficace en termes de prise en charge et plus globalement de santé publique ».