ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Communiqué du 13 juin 2008

Vendredi 13 Juin 2008

Journée mondiale des donneurs de sang :

Malgré le manque criant de donneurs, plusieurs millions de nos concitoyens sont toujours écartés du don du sang du fait de leur orientation sexuelle


Communiqué du 13 juin 2008
Le don du sang n’est pas un droit opposable mais bel et bien un acte de générosité et de solidarité. Pourtant, malgré la situation très préoccupante décrite par l’Etablissement français du sang quant au manque du nombre de dons, plusieurs millions de nos concitoyens sont toujours écartés du don du sang du fait simplement de leur orientation sexuelle.

Aujourd’hui encore, le don du sang reste systématiquement interdit aux homosexuels du seul fait de leur orientation sexuelle et non d’une possible conduite à risques. Rappelons qu’un hétérosexuel qui aurait des conduites à risques serait écarté provisoirement… et non pas définitivement comme un homosexuel. C’est pour cela que Jean-Luc Romero avait demandé que le concept de « populations à risques » porté par la circulaire de 1983 fondant l’exclusion des homosexuels de la collecte soit remplacé celui de « conduites à risques », changement qui aurai permis à des millions de personnes de donner leur sang tout en respectant ce principe essentiel et primordial : la sécurité transfusionnelle.

Jean-Luc Romero rappelle que les pouvoirs publics s’étaient rangés à sa position. Ainsi, le 10 juillet 2006, Xavier Bertrand, alors ministre de la santé, prenait position : « la contre-indication permanente actuelle visant "les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes" ne (…) semblait pas satisfaisante, car elle stigmatisait de facto une population et non des pratiques. Elle va donc disparaître ». Roselyne Bachelot, ministre de la santé, réaffirmait le 27 novembre qu’elle allait « suspendre l'interdiction » pour les homosexuels de donner leur sang, une interdiction que la ministre a qualifiée de « démarche discriminatoire qui n'est pas tolérable ». Les résultats ? Rien. Aucune avancée.

A l’invitation de l’association ABSDO (Association pour le don bénévole de sang et d’organes de Paris et des Hauts-de-Seine) et dans le cadre de la Journée mondiale des donneurs de sang, Jean-Luc Romero sera présent au ravivage de la flamme sous l’Arc-de-Triomphe, le 14 juin à 18h30.

Il y saluera ainsi symboliquement l’ensemble des Français qui effectuent ce geste de solidarité et appellera l’ensemble des Français à donner leur sang plus régulièrement.

Il rappellera également que, malgré le manque important de donneurs, les autorités refusent à plusieurs millions de nos concitoyens ce geste citoyen qui pourrait sauver des vies…