ELCS - Elus Locaux Contre le Sida

Des voix s'élèvent contre la loi qui discrimine les défunts séropositifs TETU

Rédigé le Mardi 2 Juin 2009 à 18:18 | Lu 886 fois



Des voix s'élèvent contre la loi qui discrimine les défunts séropositifs TETU
Une réglementation datant de 1986 met au même plan les cadavres porteurs du VIH et ceux contaminés par la peste ou la rage. Les familles sont parfois confrontées à des situations difficiles.

" Il demande à la ministre de la Santé «quelles initiatives elle compte prendre afin de modifier la réglementation en vigueur et mettre ainsi fin à la discrimination dont sont victimes à cet égard les personnes atteintes du sida». Dans une lettre qu'il lui a adressée, Jean-Luc Romero, président des Elus contre le sida, se félicite de cette «mobilisation», «essentielle sur ce dossier».

«Précautions universelles»
Une lettre qui fait écho aux objections du Conseil national du sida, qui déplorait le 31 mars dernier «que le principe de l'interdiction de soins de conservation sur les corps des personnes infectées par le VIH soit encore en vigueur. (...) Le Conseil rappelle qu'aucun argument technique ou scientifique ne peut justifier l'application de mesures spécifiques en matière d'opérations funéraires sur les corps des personnes décédées infectées par le VIH dès lors que sont strictement suivies les précautions universelles qui s'imposent lors de toute opération funéraire.»

Article de TETU, en ligne sur : http://www.tetu.com/actualites/sante/des-voix-selevent-contre-la-loi-qui-discrimine-les-defunts-seropositifs-14740

Communiqués | Dépêches | Revue de Presse | Discours | News | Réduction des risques | Déplacement/Evenement | Etats Généraux des Elus Locaux Contre le Sida | Soins de conservation






Facebook
Twitter
Dailymotion
Instagram

Inscription à la newsletter












Partager ce site
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28