Association Elus Locaux Contre le Sida
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Etre gay n’est pas un risque, être hétérosexuel n’est pas un risque. Le seul risque, ce sont les comportements !

Mercredi 4 Novembre 2015

Paris, le 4 novembre 2015
 
Communiqué de presse
 
Ouverture partielle du don du sang aux gays :
Une décision symbolique attendue
Une décision qui ne va pas assez loin
 
Jean-Luc Romero-Michel, président d’Elus Locaux Contre la Sida (ELCS) se dit très satisfait que la ministre, Marisol Touraine, ait tenu ses engagements et est suivie de manière très attentive ce dossier de l’interdiction opposée aux homosexuels de donner leur sang, et ce à vie. Ceci constitue un indéniable progrès.
 
Pour rappel, dès 2006, ELCS avait saisi la HALDE de cette interdiction et ensuite le Défenseur des droits en 2011.
 
>> DOSSIER >> Le combat d'ELCS sur le don du sang pour tous depuis plus de 10 ans

Pour autant, le président d’ELCS juge que cette décision ne va pas assez loin et reflète une nouvelle fois une vision fondée sur les populations à risques et non sur les comportements à risques, en somme une vision toujours marquée par une stigmatisation des homosexuels.
 
Une nouvelle fois, une énième fois, afin de garantir tant le respect des droits humains que la santé publique, Jean-Luc Romero-Michel demande que ce soit les comportements à risque qui soient pris en compte et non l’orientation sexuelle. Comme l’Espagne et l’Italie l’ont fait depuis plus de 10 ans !
 
Etre gay n’est pas un risque, être hétérosexuel n’est pas un risque. Le seul risque, ce sont les comportements !
 

 





Inscription à la newsletter