ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Jean-Luc Romero à Dijon - Le Bien Public - mardi 28 avril 2009

Mardi 28 Avril 2009

Président de l'association des élus locaux contre le sida (ELCS), Jean-Luc Romero a fait le point sur la situation de la pandémie, lors d'une réunion qui s'est tenue vendredi au salon Porte-aux-lions de l'hôtel de ville. Il a répondu à quelques questions.


Jean-Luc Romero à Dijon - Le Bien Public - mardi 28 avril 2009
Le Bien public. - Pouvez-vous nous parler de votre association ? Jean-Luc Romero. - ELCS regroupe 13 000 élus locaux dans toute la France. Elizabeth Revel est la déléguée départementale pour la Côte-d'Or. L'association a été créée en 1995 dans le but de faire un bruit de fond autour du sida, qui, après les années 80, est quasiment devenu une maladie invisible. Les malades sont rejetés, en proie à la précarité et aux discriminations. La moitié des pays des Nations-Unies interdisent l'installation des séropositifs sur leur territoire. Savez-vous que lorsqu'une personne décède du sida, la famille ne peut pas récupérer le corps, qui est traité comme celui d'un pestiféré, alors même qu'il n'y a pas risque de contagion ? ELCS veut porter les questions difficiles, mobiliser les élus. Le sida se soigne aussi par la politique. LBP. - Que faudrait-il faire de manière pratique et urgente pour ralentir la pandémie ? J.-L. R. - Parler. Informer. Il faut des campagnes de grande ampleur, lever le tabou sur la parole politique. Très peu de gens savent que, à la suite d'une conduite à risque, il faut se rendre à l'hôpital pour recevoir un traitement préventif, et non se contenter d'un test de dépistage. Il a fallu les bévues du pape pour qu'on entende à nouveau parler du problème du sida. Nous avons besoin de campagnes d'information. LBP. - Quelle initiative locale souhaitez-vous mettre en avant ? J.-L. R. - L'important, c'est de lutter contre les discriminations, afin d'intégrer les malades, les responsabiliser pour éviter la contamination. Cette lutte relève de la compétence nationale. Au niveau local, les élus doivent se mobiliser et s'impliquer. www.elcs.fr lien : http://www.bienpublic.com/actu/region/20090428.BPA1410.html

Jean-Luc Romero à Dijon - Le Bien Public - mardi 28 avril 2009
Jean-Luc Romero : lutter contre la maladie, pas contre les malades (photo Denis Messelet)