ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Jean-Luc Romero à Toulouse pour parler du Sida : «Je suis un survivant» (La Depeche du Midi / 23 mars 2013)

Samedi 23 Mars 2013

D.R.
D.R.

Interview de Jean-Luc Romero, président d'ELCS, dans la Depeche du Midi, le 23 mars 2013

Conseiller régional d'Ile de France, membre du conseil national du Sida et fervent défenseur de l'euthanasie, Jean-Luc Romero était hier à Toulouse pour animer une table ronde sur le Sida.

Pourquoi êtes-vous venu à Toulouse ?

«Chaque vendredi, je fais mon Tour de France. Je le fais pour suivre les actions locales et sensibiliser les acteurs locaux.»

Pourquoi parle-t-on moins du Sida aujourd'hui que de l'euthanasie ?

«100 % des gens sont concernés par la mort. Le VIH aussi potentiellement, mais c'est vécu par la société comme une maladie honteuse. Avant, on avait de la compassion pour les individus séropositifs, aujourd'hui, on se demande «comment ils ont fait pour l'attraper !»

On vit mieux pourtant avec le Sida…

Je vis avec depuis 25 ans et je me considère comme un survivant. Mais les discriminations sont terribles, au niveau du travail, des relations affectives. La région Midi-Pyrénées est la 3e région la plus touchée (après l'Île de France et la région PACA). 160 000 personnes portent le VIH et d'autres ne le savent même pas.

Pourquoi est-ce si compliqué d'avancer sur ces questions ?

«La France est bien moins laïque que d'autres pays européens. Le poids de l'église catholique pèse énormément. Vous le voyez sur le Mariage pour tous. Ils disent que ce n'est pas un mouvement religieux, mais c'est faux !»

Que pensez-vous de la manif des anti-Mariage pour tous, prévue demain ?

Ils ont le droit de manifester, mais leurs croyances ne doivent pas s'imposer à tous. Que Frigide Barjot vienne faire le pitre à Toulouse, c'est son problème, mais leur combat est perdu d'avance.

Recueilli par M.D
Source : La Depeche du Midi
 


Jean-Luc Romero à Toulouse pour parler du Sida : «Je suis un survivant» (La Depeche du Midi / 23 mars 2013)