ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Jean-Luc Romero, ardent défenseur de la lutte contre le sida, veut mobiliser les élus

Lundi 8 Septembre 2008

Jean-Luc RomEro, président d'ELCS (Élus locaux contre le Sida), était à Béthune hier. Il en a profité pour rencontrer les parents de Florence Cassez, emprisonnée à Mexico depuis trois ans.


Jean-Luc Romero, ardent défenseur de la lutte contre le sida, veut mobiliser les élus
| SENSIBILISATION |

Jean-Luc RomEro était hier à Béthune pour faire le point sur la situation du sida dans le département et en France et en appelle à la mobilisation des élus.


Premier élu français à avoir révélé sa séropositivité, président d'ELCS (Élus contre le sida), membre du conseil national du sida, conseiller régional UMP d'Île de France, Jean-Luc Roméro était hier à Béthune pour parler de la maladie, et surtout pour dire que le sida existe plus que jamais, qu'il progresse, même. Il a créé l'association ELCS en 1995. Il constate : « Le sida n'est ni de gauche, ni de droite. » Cette association a pour but de promouvoir l'engagement d'élus, quels qu'ils soient (ils sont aujourd'hui 13 000 en France), en faveur d'initiatives de prévention, de soutien aux associations ou encore de réduction des risques chez les usagers de drogue. Des réunions de travail comme celle-ci, Jean-Luc Roméro en organise régulièrement aux quatre coins de la France, avec des élus, des acteurs associatifs et professionnels de santé.

« La maladie est invisible, mais elle est toujours bel et bien présente. Même si le Pas-de-Calais est moins touché que les autres départements du territoire (67e), il est important que la mobilisation soit forte. Et le plus dur est surtout d'en parler. » À l'échelon béthunois, François Queste, élu au conseil municipal, souhaite prolonger le point accueil écoute jeunes situé à la maison des associations au Mont-Liébaut, en partenariat avec la ville de Béthune, et compte bien rencontrer les chefs d'établissements scolaires, prochainement, afin que soient mis sur pied des séances d'information sur le sida.

Le maire, Stéphane Saint-André, qui s'est entretenu avec Jean-Luc Roméro, a accepté le principe de consacrer une place importante dans l'info municipale sur le sida.

Jean-Luc Roméro a ensuite déjeuné avec les parents de Florence Cassez. Il a d'ailleurs rencontré par deux fois cette dernière à la prison de Mexico, cet été.

REVUE DE PRESSE / VOIX DU NORD 06 09 2008 - J.-P. G.