ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Journal de la réunion : Jean-Luc Romero en appelle aux politiques

Samedi 13 Novembre 2010

Journal de la réunion : Jean-Luc Romero en appelle aux politiques
Jean-Luc Romero, président d’Élus locaux contre le sida (ELCS), actuellement en visite dans le département, déplore le manque d’accompagnement des personnes atteintes du sida de la part des politiques, les incitant à s’engager davantage.


Actuellement en visite à La Réunion, Jean-Luc Romero, a rencontré les associations qui œuvrent contre le sida. S’il se félicite de la solidarité et de l’esprit d’ouverture de chacune d’elles, il regrette que le pouvoir politique soit encore trop timide dans l’accompagnement des personnes atteintes du virus. “Il n’y a que trois associations pour s’occuper des malades du sida, mais je note qu’elles sont complémentaires et font un travail comme on n’en fait pas partout en métropole” lance le président d’Élus locaux contre le sida (ELCS). L’esprit d’ouverture qui anime ces bonnes volontés n’est pas pour le surprendre, car même s’il n’était encore jamais venu sur l’île, il est régulièrement informé du travail déployé localement. “Ces associations jouent un rôle de service public,” se plaît-il à relever. Et elles gagneraient à se développer, tout comme il faut multiplier les centres de dépistage, d’accueil et de soins. Cela relève de la volonté politique et, dans ce cadre Jean-Luc Romero invite les élus à plus d’engagement. “L’argent ne suffit pas. Il faut des actions fortes, des prises de parole,” souligne-t-il. Il les invite, dans un premier temps, à marquer la Journée internationale de lutte contre le sida (le 1er décembre) par des initiatives bien visibles. Un ruban rouge sur chaque mairie par exemple. “On est en déficit de paroles,” poursuit-il. Et s’il incite les hommes politiques à s’engager, il n’oublie pas non plus les religieux. À ceux-là, il demande quelques paroles de compassion



Source : http://www.clicanoo.re/11-actualites/15-societe/263718-jean-luc-romero-en-appelle-aux.html