Association Elus Locaux Contre le Sida
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Journée mondiale contre l’homophobie 2013 : L’éducation comme rempart à l’homophobie

Jeudi 16 Mai 2013

Communiqué de presse du 16 mai 2013

17 mai : Journée mondiale contre l’homophobie 2013
L’éducation comme rempart à l’homophobie

Face au déferlement homophobe de ces deniers mois,
Jean-Luc Romero souhaite la lecture, dans toutes les écoles,
d’un texte contre l’homophobie, tous les ans, le 17 mai !


Journée mondiale contre l’homophobie 2013 : L’éducation comme rempart à l’homophobie
 
Communiqué de presse du 16 mai 2013
 
17 mai : Journée mondiale contre l’homophobie 2013
L’éducation comme rempart à l’homophobie
 
Face au déferlement homophobe de ces deniers mois,
Jean-Luc Romero souhaite la lecture, dans toutes les écoles,
d’un texte contre l’homophobie, tous les ans, le 17 mai ! 
 
 
Hausse de 27% des actes homophobes selon le dernier rapport de SOS Homophobie, multiplication par 6 des appels à l’aide auprès de l’association Le Refuge … Une situation dramatique mais malheureusement prévisible selon Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Ile-de-France, président d’Elus Locaux Contre le Sida et auteur du livre Homopoliticus.
 
Ces chiffres sont bien la preuve que les propos injurieux et outranciers entendus tout au long de ce débat sur l’ouverture du mariage pour toutes et tous, ont un impact désastreux sur la société française. Le déferlement de cette homophobie virulente est sans nul doute la cause de cette hausse forte des violences et de l’exclusion. Jean-Luc Romeo a pu constater personnellement un déferlement de propos homophobes sur les réseaux sociaux, en recevant des messages allant du plus bête au plus grave, appelant même à la mort des LGBT.
 
Face à cette vague d’homophobie et au non-respect des valeurs de la République, les pouvoirs publics doivent impérativement prendre des engagements forts, en travaillant sur la répression des discriminations LGBT et sur l’égalité entre citoyens.
 
Selon Jean-Luc Romero, il est tout aussi primordial d’œuvrer sur le volet éducatif. Le président d’ELCS l’affirme : pour beaucoup, l’homophobie est la triste conséquence d’une méconnaissance de l’Autre. L’ignorance, voilà bien le terreau des préjugés homophobes ! Contre l’homophobie, le premier rempart et la première des réponses c’est bel et bien l’éducation !
 
C’est dans cette optique et sur le modèle de ce qui a été fait au Québec à l’initiative de Laurent McCutcheon que Jean-Luc Romero lance un appel aux pouvoirs publics pour que soit organisé la mise en place d’une action forte, hautement symbolique tout autant qu’utile et nécessaire : la lecture, le 17 mai, lors de la Journée mondiale contre l’homophobie, d’un texte contre l’homophobie dans tous les collèges et les lycées.
 
Sensibiliser les jeunes générations, quoi de mieux pour envisager une société plus juste et plus solidaire. Tout simplement plus humaine !
 





Inscription à la newsletter