ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Journée mondiale de lutte contre le sida 2009

Mardi 17 Novembre 2009

Journée mondiale de lutte contre le sida 2009
Diffusion du film VIHSAGES avec la participation de Jean-Luc Romero
« Mettre des visages sur le virus du sida, c’est dévoiler le poids du secret… »


Aujourd’hui, en 2009, la question se pose : pourquoi, plus de vingt-cinq ans après le début de l'épidémie, en France, est-il encore si difficile, voire impossible, pour les malades de parler librement et ouvertement de leur séropositivité ? Oui la société a banalisé le sida depuis l’arrivée, il y a plus de dix ans, des trithérapies. Cette banalisation a un effet pervers : elle contribue à enfermer les personnes séropositives dans le non-dit… Aujourd’hui, on peut dresser ce constat dramatique : la société a plus peur des malades que de la maladie ! Ce faisant, les personnes séropositives sont soumises à l’exclusion, aux discriminations à la précarité … Quels remèdes ? Le premier d’entre eux : la visibilité !

C’est pour cela que Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Ile-de-France et président de l’association Elus Locaux Contre le Sida, a accepté de participer au film « VIHSAGES ».

Contaminé depuis près de 25 ans par le VIH/sida, Jean-Luc Romero assume publiquement sa séropositivité qu’il a révélé publiquement dans un livre « Virus de vie ». Ce faisant, il souhaité faire d’un combat individuel contre la maladie, un combat collectif contre les préjugés et la stigmatisation, un combat pour la vie.

Le combat de Jean-Luc Romero s’inscrit totalement dans les objectifs du film réalisé par Dominique Thiery, ancien rédacteur en chef de REMAIDES : sensibiliser la société sur le sida et libérer une parole trop souvent taboue sur le VIH. Le slogan du film parle de lui-même : « mettre des visages sur le virus du sida, c’est dévoiler le poids du secret »…

A travers les portraits des personnes séropositives, c’est la société qui se regarde, qui se confronte à ses croyances, à ses peurs irrationnelles et au rejet qu’elle continue à faire subir aux malades.

Le film sera diffusé le 1er décembre 2009 à 10h sur Public Sénat.

En cas de question : info@elcs.fr