ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Journée mondiale du don du sang : à quand l’application d’une politique ambitieuse ?

Vendredi 14 Juin 2013

Journée mondiale du don du sang : à quand l’application d’une politique ambitieuse ?
Communiqué de presse du 14 juin 2013

Journée mondiale du don du sang
 
Alors que l’EFS manque de sang, à quand l’application d’une politique ambitieuse
sur le don du sang dans l’intérêt des malades ?
  
Le 14 juin, c’est la Journée mondiale du don du sang : à cette occasion, de très nombreuses collectes seront organisées dans toute la France. S’il soutient évidemment les opérations mises en place pour cette Journée mondiale, Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida (ELCS) regrette que le don du sang soit toujours interdit, de manière permanente, aux homosexuels sans qu’aucune prise en compte du risque ne rentre en ligne de compte quant à la décision d’exclusion définitive.
 
Comme il le réclame depuis plusieurs années, le président d'ELCS demande que ce soit le comportement à risque qui soit le critère de l'interdiction et non un préjugé stigmatisant lié à l'orientation sexuelle du citoyen.
 
Cette interdiction de principe est contraire à nos valeurs et au droit. Ainsi, Jean-Luc Romero rappelle que la HALDE et ensuite le Défenseur des droits ont pris position pour cette approche par comportement à risque. Il rappelle également la position du commissaire européen à la santé pour qui « les Etats membres ne doivent pas discriminer sur la base de l'orientation sexuelle. Ce qui signifie qu'une interdiction générale concernant tous les hommes gays et bisexuels serait considérée illégale au regard du droit de l'UE. »
 
Jean-Luc Romero réclame tout simplement que les mêmes règles soient appliquées aux homosexuels et aux hétérosexuels. Cela aurait un triple avantage : le respect des droits humains, une sécurité de collecte toujours aussi bonne et une hausse des collectes.
 
Alors que l'Etablissement français du sang alerte très souvent sur la baisse des réserves en sang, appliquer les mêmes critère aux hétérosexuels et aux homosexuels serait bien sûr une avancée pour l’égalité des droits mais serait surtout fait dans l’intérêt des malades !
 
  
Contact presse :
communication@elcs.fr – 01.42.72.36.46.