Association Elus Locaux Contre le Sida
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

L’Académie de médecine s’oppose à l’ouverture de salles de consommation pour des raisons idéologiques !

Vendredi 14 Janvier 2011

L’Académie de médecine s’oppose à l’ouverture de salles de consommation pour des raisons idéologiques !
Le 12 janvier, l’Académie de médecine s’est déclarée opposée à l’ouverture de salles de consommation à moindre risque. Elle affirme notamment que « la mise à disposition de telles salles d’injection aurait pour effet de sortir, de facto, les drogues les plus détériorantes du statut illicite où elles sont actuellement et de remettre ainsi en question l’image répulsive qu’il convient de leur conserver pour éviter toute confusion dans la population dans son ensemble et, en particulier, chez les jeunes ». L’Académie déclare également qu'il ne peut être demandé à des médecins de superviser ce qu'elle appelle des « intoxications médicalement assistées ».

On ne peut que s’étonner de cet avis de l’Académie, non pas que les éléments invoqués soient tous faux ou que le débat ne puisse exister sur l’ouverture de telles structures, mais l’Académie ne devrait-elle pas se référer à des rapports scientifiques et médicaux pour étayer son analyse plutôt qu’à des partis prix idéologiques ?

Doit-on donner tort alors à l’INSERM qui, après l’étude de près de 700 publications scientifiques, a conclu à l’intérêt de l’ouverture à titre expérimental de salle de consommation à moindre risque ?
Doit-on donner tort à l’Espagne, la Suisse, l’Allemagne, le Canada … pays ayant mis en place de telles structures ?

Doit-on rappeler à l’académie que, dans ces structures, les médecins ne participent en aucun cas à l’injection ?

Doit-on rappeler à l’académie les avantages prouvés de telles structures, aussi bien en termes de santé publique que de sécurité publique ?
Doit-on laisser mourir les usagers de drogues dans la rue, leur refusant ainsi le statut de citoyen ?

Christophe Michel




Inscription à la newsletter