ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Newsletter – 1er Trimestre 2009 – Elus Locaux Contre le Sida

Mercredi 28 Janvier 2009

Newsletter – 1er Trimestre 2009 – Elus Locaux Contre le Sida







OPERATION PRESERVATIFS A 0,09 € :

Des préservatifs de qualité à 0,09 € pour les collectivités locales ? C’est aujourd’hui une réalité !


L’association des Elus Locaux Contre le Sida a signé le 14 janvier 2009 un partenariat avec les préservatifs Be Love afin de pouvoir proposer aux collectivités locales des préservatifs au prix le plus bas.



Cette initiative, réservée aux collectivités et associations, a pour objectif de renforcer les politiques de prévention au niveau local.



Acheter des préservatifs à très bas prix et les proposer ensuite à titre gratuit dans les lieux publics, les structures d’accueil jeunesse et de santé permet aux collectivités et acteurs locaux de remettre la question du VIH et des IST au cœur des préoccupations de nos concitoyens.



En savoir plus : http://be-love.fr/



Le sida se soigne aussi par la politique



Parce que lorsque le politique baisse la garde la maladie regagne du terrain. Parce que le sida se nourrit incontestablement de l’impuissance de l’action publique et de l’absence de volontarisme politique. Parce que la politique consiste à rendre possible ce qui est nécessaire



Depuis 13 ans ELCS martèle que le sida n’est ni de droite ni de gauche et que la mobilisation politique dans ce combat pour la vie est, plus qu’une nécessité, un devoir.



En savoir plus : www.elcs.fr



La qualité d’un préservatif ne doit pas être une question de prix



Nés de l’absence d’alternative au préservatif à 1 Franc depuis les années 90 et du constat que la qualité d’un préservatif ne doit pas être une question de prix, les préservatifs Be Love sont les précurseurs du préservatif à 20 cts d’euro depuis 2006 et soutenus à ce titre par le Ministère de la Santé.



Après 2 ans d’activité Be Love veut aller encore plus loin avec ELCS en proposant les préservatifs à 9 cts pour toute structure souhaitant les mettre à disposition gratuite du public.



A l’époque du préservatif à 1 Franc au début des années 90, on pouvait trouver des préservatifs partout dans les lieux publics, les structures d’accueil jeunesse, de santé, les mairies.



Ce projet vise donc à proposer une alternative au silence et au désintérêt autour de la lutte contre le sida alors que près de 6.000 de nos concitoyens sont contaminés chaque année !



Par ailleurs, dans un contexte économique complexe dû notamment à l’impact du transfert de compétences de l’Etat aux collectivités qui alourdit les budgets, dont ceux dédiés aux secteurs santé, prévention et jeunesse, le prix très faible de ce préservatif permet de combiner rigueur économique et politique de santé.



Une invitation à fédérer les acteurs et les initiatives



L’opération Préservatifs à 0,09 € est soutenue par La Gazette des Communes qui a gracieusement proposé de transmettre l’information par le biais de son site internet jusqu’au 28 février 2008 (http://www.lagazettedescommunes.com/)



Aujourd’hui, nous nous adressons aux 13 000 élus ayant signé le Manifeste de Elus Locaux Contre le Sida afin de les informer de cette initiative, en espérant qu’ils transmettent l’information aux acteurs locaux de la prévention : responsables des services santé et jeunesse, associations, Conseils Locaux de la Jeunesse, infirmières scolaires…



A terme, notre souhait commun est de créer de nouvelles synergies avec un maximum d’acteurs de la prévention, au niveau local comme national : UNCCAS, CCAS, CIAS, CMCAS, ou encore les Conseils Régionaux et Départementaux de la Jeunesse.





Pour tout complément d’information :



Be Love :

http://be-love.fr/spip.php?article54

Tel : 01 64 67 93 70 / Fax : 01 64 27 13 40



Elus Locaux Contre le Sida :

http://www.elcs.fr







Notre revue de Presse : http://www.elcs.fr/index.php?action=rubrique&numrub=14

Nos communiqués de presse : http://www.elcs.fr/index.php?action=rubrique&numrub=15





Si vous souhaitez vous désinscrire de cette newsletter. Merci d’envoyer un email à info@elcs.fr

www.elcs.fr