ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Parole à Alain Piriou, président de l'Inter-LGBT

Jeudi 26 Juin 2008

On ne se protège bien que si l'on s'estime soi-même. La persistance d'un haut niveau de contamination au VIH chez les hommes homosexuels ne se satisfera jamais d'une seule explication.




On ne se protège bien que si l'on s'estime soi-même. La persistance d'un haut niveau de contamination au VIH chez les hommes homosexuels ne se satisfera jamais d'une seule explication. Mais il faut bien reconnaître qu'à la source de ces prises de risques, le mal-être et la mésestime de soi figurent en bonne place.

On peut vivre bien, être intégré, avoir une situation sociale confortable : les blessures de la vie (remarques homophobes, discriminations diverses) ne sont jamais complètement cicatrisées. Que dire alors quand on est en situation de précarité, qu'on est lycéen ou étudiant, sans certitude sur son avenir ? Lutter contre le VIH, c'est d'abord avoir une approche globale de la santé au sens très large, sur l'ensemble du parcours de vie.

La Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans de ce 28 juin : 2008 aura cette année pour mot d'ordre « Pour une école sans aucune discrimination ! ». Lutte contre les stéréotypes sexistes, dédramatisation de la sexualité, acceptation des diversités seront au cœur de son message. Et la lutte contre le VIH fait aussi partie de ces priorités, car l'école a un rôle de tout premier plan à jouer.

Ainsi, à 16h30, trois minutes de silence seront là pour rappeler cette exigence de prévention, mais aussi de solidarité avec les personnes vivant avec le VIH.

Alain Piriou
Président de l’Inter-LGBT