ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Rapport européen de l’ESPAD : l’échec terrible de la politique moraliste et du tout-répressif menée par M. Etienne Apaire.

Vendredi 1 Juin 2012

Rapport européen de l’ESPAD : l’échec terrible de la politique moraliste et du tout-répressif menée par M. Etienne Apaire.
Communiqué de presse du 1er juin 2012
 
Rapport européen de l’ESPAD : l’échec terrible de la politique moraliste
et du tout-répressif menée par M. Etienne Apaire.
 
Responsabilité, pragmatisme et prévention : tels sont les maîtres-mots de la politique
sur les drogues souhaitée par Jean-Luc Romero
 
 
Une claque pour Etienne Apaire … Voilà de façon claire le constat que l’on peut tirer du rapport européen de l’ESPAD. La politique du tout-répressif est un non sens clairement condamné par les chiffres et données de ce document qui vient corroborer l’opposition claire portée par tous les acteurs de santé à l’encontre d’Etienne Apaire.
 
Faut-il rappeler que les membres du comité d’experts de la MILDT ont presque tous démissionné ? Faut-il rappeler que M. Apaire, en refusant la réduction des risques en prison et les salles de consommation à moindre risque (malgré le soutien de l’INSERM) est allé à l’encontre de la protection de la santé publique, plus préoccupé qu’il n’était par le respect strict d’une idéologie rétrograde ?
 
Sur la base des conclusions objectives de ce rapport, Jean-Luc Romero, président d’ELCS, appelle à un changement radical de politique sur les drogues. Bien évidemment, la répression doit être un axe important, notamment sur le grand trafic mais la prévention doit prendre toute sa place.
 
Il ne s’agit en rien d’une prise de position idéologique. Au contraire. Il s’agit d’une prise de position pragmatique, humaine et respectueuse des enjeux de sécurité et de santé.
 
Au nouveau gouvernement d’agir en conséquence et de tenter de rattraper les graves erreurs du passé !