ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

VIH/SIDA : forte augmentation en Europe ?

Vendredi 27 Novembre 2015

Au total, 142 000 patients ont été diagnostiqués séropositifs au VIH dans la région Europe de l’OMS en 2014. Jamais le nombre de nouvelles infections rapportées sur une année n’avait été aussi élevé depuis les années 80. Mais selon les pays, cette épidémie connaît des contextes très différents.

Récemment, de la lutte contre le VIH/SIDA. Mais des données dévoilées ce 26 novembre s’avèrent plus négatives. « En 2014, dans la région Europe de l’OMS, 142 000 nouvelles infections ont été rapportées, un niveau jamais égalé en 35 ans d’épidémie », rapportent le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et le bureau OMS de la région Europe.

Source La Depeche du Midi

Des inégalités d’ouest en est

Les pays de l’est sont les plus touchés par cette propagation virale accrue. Les anciens pays de l’Union soviétique constituent d’ailleurs l’unique zone du monde où l’épidémie continue de progresser. Plusieurs facteurs sont mis en cause : un accès au traitement antirétroviral insuffisant (moins de 20% des patients en bénéficient), une sous-évaluation du nombre de personnes vivant avec le VIH, des politiques de santé stigmatisantes envers les populations vulnérables, gays, usagers de drogues, migrants, qui les excluent du soin et de la prévention. « Dans les pays de l’est, le nombre de nouveaux cas a plus que doublé ces dix dernières années. Un phénomène lié à une hausse de la transmission virale chez les hétérosexuels ».

A l’ouest de la région Europe en revanche, les relations sexuelles entre hommes constituent le principal vecteur de contamination par le VIH. « En 2005, le nombre de nouveaux cas rapportés chez les hommes ayant des pratiques homosexuelles représentait 30% des nouvelles infections annuelles, contre 42% en 2014 ». Autre donnée, « 66% des statuts séropositifs sont détectés chez des natifs de la région Europe, contre 33% dans la population née hors région Europe ».

Miser sur la prévention

Des efforts sont entrepris pour combattre l’épidémie. Mais ces moyens n’ont pas suffi à éradiquer un virus touchant 36,9 millions de patients dans le monde. « Nous appelons les autorités de la Région européenne à renforcer la prévention, le diagnostic et l’accès aux antirétroviraux pour protéger au mieux les populations du risque de contamination », a déclaré le Dr Zsuzsanna Jakab, directrice de la Région Europe l’OMS.

Source / Revue de presse