ELCS
>> ELCS >> ELCS
Association Elus Locaux Contre le Sida

Yagg : Fin de l’interdiction des séropositifs en Chine: une “bonne nouvelle” pour Jean-Luc Romero

Mercredi 28 Avril 2010

Yagg : Fin de l’interdiction des séropositifs en Chine: une “bonne nouvelle” pour Jean-Luc Romero
Le gouvernement chinois a annoncé mardi, sur son site en anglais, qu’il mettait fin à 20 ans d’interdiction d’entrée des personnes séropositives sur son territoire. Cette levée de l’interdiction concerne aussi les personnes porteuses d’une infection sexuellement transmissible ou de la lèpre.

Le gouvernement chinois justifie cette décision en expliquant qu’elle est guidée par l’importance de ce problème de santé publique et il reconnaît que l’interdiction n’avait pas d’efficacité pour prévenir et contrôler l’épidémie dans le pays.

Jean-Luc Romero, qui à la tête de l’association des Élus locaux contre le sida, se bat pour mettre fin aux discriminations aux frontières, se félicite de cette décision, mais reste vigilant. “C’est sûr que la décision américaine a eu l’impact que j’avais envisagé et c’est une bonne chose que la Chine suive. Mais il reste, y compris en Europe, de nombreux pays qui continuent de pratiquer la discrimination et qui interdisent l’installation des séropositifs sur leur territoire. L’exemple le plus frappant est Andorre, dont je rappelle que l’un des princes régnants n’est autre que Nicolas Sarkozy.” En octobre dernier, Barack Obama mettait fin à plus de 20 ans d’interdiction d’accès au territoire des États-Unis (lire notre article). Un signal fort et qui permettait d’espérer que d’autres grands pays allaient suivre dans cette voie. C’est chose faite pour la Chine et la décision de Pékin a été aussitôt saluée par l’Organisation des Nations Unies. «Je félicite le président Hu Jintao pour la décision chinoise de lever les restrictions concernant les porteurs du virus VIH», a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un communiqué.

Mais plus que l’obtention d’un visa de court séjour, la possibilité de s’installer reste impossible dans de très nombreux pays. Et c’est pour cela que selon Jean-Luc Romero, il faut “continuer de se mobiliser”.

A lire sur Yagg.fr
Source : http://www.yagg.com/2010/04/28/fin-de-linterdiction-des-seropositifs-en-chine-une-bonne-nouvelle-pour-jean-luc-romero/